Lutte contre la cybercriminalité, Le personnel de l’administration parlementaire se familiarise avec les outils nécessaires

Partager sur :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram

Le personnel de l’administration parlementaire a été convié à un atelier de sensibilisation sur la cyber sécurité ce lundi 20 juin 2022 à Lomé au siège de l’Assemblée nationale.

Cette rencontre d’information et de partage de bonnes pratiques a pour objectif de donner des informations et des outils pertinents au personnel parlementaire afin de lui permettre de lutter efficacement contre les dangers de la cybercriminalité.

Elle a été ouverte par Padanam Kpangbala, Directeur du protocole, représentant Monsieur Efoé Kini, Chef de Cabinet de Son Excellence Madame la Présidente de l’Assemblée nationale. Il a salué l’initiative et exhorté tous les participants à accorder un vif intérêt et une attention particulière aux différentes communications.

Une soixantaine de fonctionnaires parlementaires a pris part à cette réunion au cours de laquelle les fondamentaux de la cybersécurité ont été divulgués par le formateur Komlan Djifa Tchala, consultant auprès de Cyber Defense Africa (CDA). Au menu de ces fondamentaux, les notions de cybersécurité, de menace, d’attaque et de vulnérabilité, les motifs des attaques, les techniques d’attaques ainsi que les moyens de prévention et de résolution de problèmes liés aux hackers ont été clairement exposés.

Par ailleurs, ces échanges visent à garantir l’intégrité, la confidentialité et la sécurité des données internes du personnel et par ricochet de l’institution parlementaire.

Dans cette optique, il est prévu d’identifier et de développer une compréhension organisationnelle du système informatique qui constitue un profit certain pour le parlement.

La rencontre a été enrichie par des partages d’expériences, des suggestions et échanges sur le piratage, l’antivirus, les moyens de prévention et de la formation des responsables et décideurs.

Elle s’inscrit dans le prolongement des actions que l’institution parlementaire compte mener à l’issue du vote de la loi sur la cybersécurité et la lutte contre la cybercriminalité adoptée le 16 juin 2022.

Dans la même catégorie :