Ouverture de la 48ème session ordinaire du CIP-UEMOA à Lomé

Partager sur :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram

La capitale togolaise abrite depuis ce lundi 9 août 2021, la 48ème session ordinaire du Comité Interparlementaire de l’UEMOA. La cérémonie d’ouverture a été co-présidée par le 4ème Vice-Président de l’Assemblée nationale, Pacôme ADJOUROUVI et le Président du Comité Interparlementaire de l’UEMOA, Goakun Rossan Noël TOE. Les travaux de cette rencontre de haut niveau portent sur « la transposition des directives communautaires dans les Etats membres de l’UEMOA : quel rôle pour les parlementaires ? »

La session ordinaire du Comité interparlementaire de l’UEMOA ouverte à Lomé va aborder plusieurs sujets relatifs aux nouveaux défis qui se posent au fonctionnement de cette institution communautaire. Le 4ème Vice-Président de l’Assemblée nationale, Pacôme ADJOUROUVI s’est réjoui du choix porté sur Lomé pour abriter cette deuxième session ordinaire du CIP, pour le compte de l’année 2021 dans la perspective de consolider le processus d’intégration sous régionale.

« Au nom du Président de la République, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, je vous souhaite une cordiale bienvenue en terre togolaise : terre de grandes rencontres et d’hospitalité légendaire. Je m’en voudrais de passer sous silence tous les efforts de Son Excellence Monsieur le Président de la République du Togo pour maintenir la paix et la sécurité dans notre pays, propices à toute activité en l’occurrence l’organisation de la présente session. Les résultats auxquels vous parviendrez, j’en suis convaincue, permettront de renforcer davantage les liens d’intégration économique et sociale régionale que nos États s’efforcent de construire » a-t-il indiqué

Les parlementaires et les experts venus des 8 Etats membres de l’union vont également analyser entre autres le point sur le reversement des prélèvements communautaires de solidarité, l’exécution du budget 2021 du CIP-UEMOA au 31 juillet, l’adoption du programme d’activités du CIP pour 2022, le statut juridique du CIP et la transition vers l’installation du parlement de l’UEMOA.

« Cette session ne sera pas de tout repos car les défis auxquels fait face notre communauté mérite de notre part une attention soutenue et un travail acharné pour qu’aux termes de nos travaux chacun de nous ait la pleine conviction d’avoir ardemment travaillé pour faire bouger les lignes au grand bonheur de nos peuples », a annoncé Goakun Rossan Noël TOE, Président du Comité Interparlementaire de l’UEMOA.

Le CIP est un organe de contrôle démocratique et parlementaires au service des peuples de l’UEMOA. Il constitue une véritable représentation des populations de l’union, dans leur diversité culturelle, intellectuelle et professionnelle en vue de leur meilleure implication à l’édifice de la gouvernance démocratique, économique et politique.

Mot de bienvenue de Son Excellence Madame la Présidente de l’Assemblée nationale(Prononcé par le 4ème Vice-Président, Pacôme ADJOUROUVI)

 

Dans la même catégorie :