Ouverture de la deuxième session ordinaire de l’année 2021

Partager sur :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram

La deuxième Vice-Présidente de l’Assemblée nationale, Ibrahima Mémounatou, a procédé ce mardi 7 septembre 2021 au siège de l’hémicycle, à l’ouverture solennelle de la deuxième session ordinaire de l’année 2021, conformément aux dispositions de l’article 55 alinéa 3 de la Constitution.


La cérémonie s’est déroulée en présence du ministre chargé des relations avec les institutions de la République, des anciens présidents de l’Assemblée nationale, des anciens premiers ministres, des présidents des institutions de la République, des membres du gouvernement, des représentants du corps diplomatique accrédités au Togo et plusieurs invités de marque.

Après 2 mois d’intersession au cours de laquelle la proximité avec les populations a été vivante et enrichissante, les députés de la VI ème législature sont de retour à l’hémicycle. Au menu de cette session, des commissions permanentes ont déjà déposé les rapports d’étude de treize (13) projets de loi. Par ailleurs, dix (10) projets de loi sont aussi affectés à des commissions pour examen.

J’exprime la satisfaction de la Représentation nationale pour le cadre de collaboration avec l’équipe gouvernementale.  Je ne doute point que, durant cette nouvelle session, nous allons ensemble poursuivre et renforcer cette collaboration institutionnelle en vue de l’atteinte des objectifs communs. Cette session s’ouvre dans un contexte mondial où tous les pays luttent contre la vague la plus grave du Corona virus que nous ayons connue jusqu’ici. Les gouvernants, de par le monde, s’activent intensément pour contenir des prorogations exponentielles. Les parlements de leur côté continuent de contrôler les mesures d’exception prises et d’évaluer la gestion gouvernementale de la crise sanitaire. Comme partout, notre pays le Togo est, ces derniers jours, confronté à de nouvelles contaminations. Il m’incombe ici, au nom de la Représentation nationale, de rendre un hommage mérité à Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, Président de la République, pour les mesures les plus opérantes prises dans le cadre de la gestion de la crise sanitaire afin de renforcer la résilience des populations et relancer l’économie nationale. 

Les élus du peuple se réjouissent donc des nouvelles dispositions sociales prises notamment la gratuité des frais d’inscription et de scolarité dans les écoles publiques à travers tout le pays pour l’année scolaire 2021-2022 et la prise en charge de la tranche sociale des factures d’eau et d’électricité pour le mois d’août 2021. La Représentation nationale s’honore de la mise en place de toutes ces mesures qui confortent, aujourd’hui, la marche de notre pays vers la noble vision d’inclusion sociale et de développement durable du Président de la République .

L’ordre du jour de notre session, dite budgétaire, appelle à notre sens élevé de sincérité et de responsabilité. Il sera principalement marqué par l’examen et le vote de la loi de finances, exercice 2022.

Il nous faut explorer des pistes pour doter notre pays d’un budget visant prioritairement à lutter contre la COVID tout en soutenant la relance de l’économie et la création de plus d’emplois, gage de la prospérité pour les Togolaises et les Togolais. L’objectif est à la fois de répondre aux besoins urgents d’aujourd’hui et de bâtir la cité à long terme.

Ibrahima Mémounatou, deuxième Vice-Présidente de l’Assemblée nationale.

La deuxième Vice-Présidente a, en outre, invité tous les parlementaires à maintenir, mieux à œuvrer davantage pour relever la performance de la production législative. Elle les a également exhortés à fédérer les énergies pour atténuer les dissensions et créer, au sein de l’hémicycle, une synergie parlementaire fraternelle et ambitieuse qui servira les intérêts de notre Togo et de son Peuple.

Cette deuxième session ordinaire de l’année 2021 va durer quatre (4) mois.

Dans la même catégorie :